COMMENT OBTENIR UN BON RÉFÉRENCEMENT SEO SUR LES MOTEURS DE RECHERCHE ?

  • By Jessica
  • 15 juillet 2020

 

 

Chers lecteurs, notons tout d’abord que le SEO de l’anglais Search Engine Optimization  est une arme redoutable mais pourtant sous-exploitée en Afrique ! Vous vous demandez surement pourquoi ? Eh bien, je m’explique.

Sur le web, écrire un bon contenu ne suffit pas, il faut savoir le promouvoir et surtout le référencer. A l’heure où tous les besoins partent des moteurs de recherche (2,2 millions de recherches par jour, rien que sur Google), le référencement devient capital. Mais en Afrique plus qu’ailleurs, cet ensemble de techniques tarde à entrer dans les habitudes.

Je vous donne un exemple : Effectuez une recherche sur Google sur la requête : « assurance vie Sénégal ». Le résultat est à la fois surprenant et décevant. Non seulement, les têtes de gondole de ce secteur en Afrique et au Sénégal sont absentes, mais les rares entreprises que le moteur de recherche propose, sont mal positionnées.  Les marques Allianz, Askia, NSIA, Cofina, Asma, Ascoma, Cnart (dont le nom de domaine est expiré…), ou encore Saar ne sont même pas visible sur les 20 premiers résultats.

Le choix des mots-clés

Commençons par le choix de vos mots-clés. C’est l’une des premières étapes importantes pour poser les bases de votre plan d’action. Loin d’être une étape technique, vous devez faire des choix tactiques pour remonter rapidement dans les moteurs de recherche. Le mot-clé ou requête cible est une expression recherchée par les internautes dans leur moteur de recherche.

L’objectif pour vous est donc d’apparaître dans les résultats de recherche pour proposer votre blog, produit ou service. Pour cela, vos mots-clés principaux doivent être étroitement liés à votre activité.

Pour faire un bon choix vous devez procéder comme suit :

  • Sélectionner les mots-clés principaux

Pour une activité qui concerne par exemple une formation digitale en ligne, Il vous faut décliner plusieurs variantes comme :

  • Formation
  • En ligne
  • Formation pas chère
  • Formation digitale
  • Digital
  • Formation Abidjan
  • Etc.

Créez alors un fichier Excel pour répertorier une liste exhaustive des possibilités : entre 5 et 30 mots-clés avec leurs déclinaisons.

  • Choisissez les mots-clés secondaires

Les mots-clés secondaires sont plutôt des opportunités de positionnement. En effet, en plus de la vente de votre produit, une formation par exemple, vous pourriez tenir un blog d’actualité et couvrir des sujets relatifs à votre secteur. Dans ce cadre, il peut être intéressant de vous positionner sur des mots-clés secondaires que vous couvrez sur votre site, indirectement liés à votre activité commerciale. Les mots-clés secondaires sont aussi des synonymes de votre mot-clé principal. Ils permettent aussi de s’adapter aux abréviations utilisées par les internautes et doivent également se rapporter à une page spécifique.

Notez bien : Pour valoriser vos mots clés, pensez à enrichir votre champ lexical avec des mots riches. Pour cela, étudiez le champ lexical associé à votre activité et placez ces expressions dans votre contenu.

  • Inspirez-vous de vos pages d’atterrissage

Notez que chaque mot-clé doit correspondre à une URL spécifique. C’est le seul moyen d’obtenir un bon référencement naturel. En effet, les algorithmes de Google vont regarder la richesse du contenu de votre page, son URL et les liens entrants pertinents pour juger de votre autorité sur le mot-clé principal et vous positionner plus ou moins haut dans les SERPs. Vous pouvez donc tout à fait partir du listing de vos URL et des thématiques de vos pages existantes pour dresser la liste de vos mots-clés principaux.

  • Utilisez des outils de génération de mots-clés

Pour compléter votre travail de recherche, aidez-vous d’outils permettant de générer des mots-clés et des champs sémantiques. Quelques exemples : Google Keywords Planner ; Optimiz.me ; Ultimate Keyword Planner

  • Priorisez vos mots-clés

Après avoir fait une liste exhaustive de mots clés, priorisez ceux sur lesquels vos efforts vont se concentrer. Pour cela, déterminez le trafic potentiel qu’ils peuvent vous générer. Le volume de recherche sur un mot-clé montre l’appétence des internautes pour le sujet. Plus le volume est important, plus le mot-clé est concurrentiel. Une stratégie efficace consiste à se positionner sur les mots-clés avec un volume de recherche important, mais à votre portée.

Mon petit conseil 

Choisissez les mots-clés de la longue traîne. Ce sont des expressions à faible trafic et faible concurrence. Additionné, cet ensemble de mots-clés sera plus fructueux qu’un seul mot clé trop prisé.

  • Itérez vos mots-clés

Ne figez surtout pas votre liste de mots-clés. Basé sur les données de vos analytics, challengez votre liste pour saisir des opportunités sur de nouvelles tendances ou des mots-clés moins concurrentiels.

Faites un point tous les mois pour ajouter ou supprimer des expressions cibles.

Une bonne rédaction de la balise Title de vos pages Web

Le bon référencement d’une page web repose sur de nombreux critères, parmi lesquels on retrouve la qualité de la méta description et du Title. Pour rappel, le Title correspond au titre de votre page, visible dans les résultats des moteurs de recherche. En employant les bons termes et en soignant la structure de cette courte phrase, vous pouvez améliorer le trafic généré sur votre page et augmenter ainsi votre classement dans la SERP.

Alors, prêts à booster votre SEO avec votre Title ? Suivez les étapes suivantes :

  • Faites preuve de cohérence

La cohérence intervient à plusieurs niveaux.

En premier lieu, soyez cohérent dans votre Title par rapport au contenu de la page. Vous n’allez pas renseigner « Comment faire fleurir une orchidée ? » dans votre balise si dans votre page web vous parlez des cactus.

L’exemple ici est volontairement exagéré, mais vous devez comprendre que votre Title doit donner des indices sur le sujet traité. Vous devez également garder de la cohérence entre toutes vos balises Title.

Par exemple, sur un site e-commerce, il convient de garder la même structure : [Nom du produit] pas cher – [Nom de marque].

  • Soyez unique

Le contenu dupliqué est très mauvais pour votre SEO. Si vous ne voulez pas être ignoré par les moteurs de recherche, faites attention à ce que chaque méta Title de votre site soit unique. En restant cohérent comme nous l’avons vu précédemment, vous aurez peu de chance de créer des méta Title identiques.

  • Utilisez des chiffres

Faites le test vous-même : lorsque vous êtes face à de nombreux résultats de recherche, votre regard sera automatiquement attiré par les titres comprenant des données chiffrées. Cela s’explique par le fait que notre cerveau est formé pour trouver des éléments qui se démarquent.

Il existe plusieurs façons d’utiliser les chiffres dans un Title par exemple :

  • Dans une liste, par exemple 5 conseils pour survivre à la canicule
  • Avec une statistique, par exemple comment baisser de 25 % votre consommation d’énergie
  • Avec une date, par exemple les meilleures destinations pour voyager en 2019
  • Ne faites ni trop long, ni trop court

Quand vient la question du nombre de caractères dans un Title, les réponses diffèrent : certains vous diront 60 caractères, d’autres 80 maximum… Pas évident de choisir donc, d’autant plus que la taille du Title varie entre le desktop et le mobile. Pour commencer, ne faites pas trop court. Ensuite, retenez qu’un Title efficace doit permettre aux internautes et aux moteurs de recherche de comprendre ce qui se cache derrière et ce qu’ils vont trouver.

  • Intégrez une expression clé

Oui votre Title doit contenir le mot-clé principal de votre page, mais vous pouvez aller plus loin en misant sur une expression clé. De cette façon, vous optimisez vos chances d’apparaître dans la SERP pour un plus grand nombre de recherches, et surtout pour des requêtes plus précises vous apportant un trafic plus qualifié.

Attention !

Évitez à tout prix les répétitions de votre mot ou expression clé dans votre Title. Ce dernier doit avoir un sens et rester naturel.

  • Utilisez des verbes d’action

N’hésitez donc pas à employer l’un de ces mots si cela se prête à votre situation :

  • Acheter
  • Trouver
  • Télécharger
  • Écouter
  • Regarder
  • Etc       Optez pour le format « question »

L’utilisation des questions dans vos balises Title permet d’attiser la curiosité des internautes. C’est aussi l’idéal pour bien vous positionner lors des recherches vocales, durant lesquelles les internautes posent des questions au lieu de renseigner une succession de mots-clés.

Enfin, grâce à ce format vous avez une chance d’apparaître dans la “featured snipper” de Google « Autres questions posées ». Se retrouver dans cet encart c’est gagner en visibilité et décrocher de nombreux clics.

La structure de vos URLS doit être soignée

De toute évidence, sachez chers lecteurs que la qualité de votre référencement naturel est influencée en grande partie par la qualité de votre contenu. Vous devez également savoir que la structure de votre site ainsi que celle de vos URLs ne doivent pas être négligées pour mener à bien votre stratégie SEO. Pourtant, cette dernière caractéristique est souvent oubliée.

L’URL de vos pages web joue un rôle dans l’expérience utilisateur et est prise en compte par les robots d’indexation pour votre référencement. Des URLs propres et pertinentes sont donc indispensables

Pour que Google puisse afficher à un internaute des résultats pertinents selon sa recherche, il doit être en capacité d’évaluer le contenu proposé par les pages web. L’URL est l’un des premiers éléments évalués : elle en dit long sur le sujet traité.

Par exemple, si vous recherchez un nouveau barbecue pour cet été, Google ne vous proposera pas une page web dont l’URL contient « nourriture-panda ».

La structure de votre URL sert également à comprendre la structure de votre site, autant pour les utilisateurs que pour les robots d’indexation.

Pour ces premiers, ils peuvent comprendre où ils se situent : par exemple, sur un site e-commerce avec pour  URL “www.monsite.com/jardin-terrasse/barbecue » on comprend très vite qu’on se trouve dans la catégorie de produits” Jardin et terrasse ».

Quant aux robots d’indexation, ils sont capables d’identifier cette catégorie de produits et de comprendre plus facilement les relations entre les pages de votre site.

  • Faire preuve de pertinence

Comme nous venons de le voir, l’URL indique à Google le sujet traité dans la page web en question. Ne vous contentez donc pas des URLs générées automatiquement, comme c’est souvent le cas sur WordPress par exemple.

Une URL du type “www.monsite.com/11352-product” ne donne aucune indication sur le contenu de la page. Vous devez personnaliser sa structure, nous verrons comment le faire sous WordPress plus bas dans cet article.

  • Suivre une structure logique

La structure de votre URL doit refléter la structure de votre site. Déterminez les catégories et sous-catégories de votre page pour les inclure dans votre URLs dans un ordre logique, par exemple :

www.monsite.com/categorie/sous-categorie/nom-du-produit.

Attention !

Le risque ici est de créer une URL trop longue et compliquée à lire. Si vous avez de nombreuses sous-catégories il est parfois plus pertinent de ne faire apparaître que la dernière ou la plus importante

  • Faire court et simple

Justement, la longueur de votre URL a toute son importance. Inutile de faire apparaître dans votre URL des informations futiles. Voici ce que vous devez éviter de faire :

www.monsite.com/pantalon-shorts/pantalons/homme/taille-42/noir/pantalon-noir-homme

Si cette URL donne des indications précises quant au contenu qui est affiché, elle est beaucoup trop détaillée. Retirez certains filtres ou catégories : « pantalon », « noir » et « homme » apparaissent par exemple deux fois dans l’URL.

  • Intégrer le mot-clé principal

Ce conseil va de pair avec le précédent. Pour être pertinent vous devez inclure le mot-clé principal de votre page web dans son URL. Pour notre article traitant de la structure des URLs nous avons bien indiqué l’expression clé « structure URL » dans notre permalien.

Vous pouvez évidemment rajouter des mots, surtout dans le cadre d’articles de blog. Si votre sujet d’article est « Comment devenir un blogueur exceptionnel ? » votre URL pourrait être ” https://www.yeswecange.com/comment-devenir-un-blogueur-exceptionnel/

  • Utiliser des traits d’union

Vous ne pouvez pas mettre d’espace dans une URL pour séparer les mots, auquel cas vous risquez de voir apparaître des caractères spéciaux qui n’ont aucun sens et qui dégradent la pertinence de votre URL. Vous devez également éviter de coller vos mots pour ne pas rendre votre URL incompréhensible.

Dans les URLs, les espaces sont remplacés par des traits d’union. Ces derniers permettent de garder une bonne lisibilité.

  • Retirer les mots de liaisons et les caractères spéciaux

Avez-vous remarqué que les mots de liaisons et les caractères spéciaux n’étaient pas présents dans les URLs ? Les mots de liaisons rallongent les URLs et n’apportent pas plus de sens. Vous pouvez donc retirer les mots tels que         « et », « de », « mais », « ou », « un », « les », « des », « du », etc.

Les caractères spéciaux quant à eux ne sont pas pris en compte, et comme pour les espaces, ils peuvent faire apparaître des choses bizarres dans votre URL. Les lettres avec accents, les apostrophes, les parenthèses, etc., doivent être retirés ou remplacés par une lettre simple.

Par exemple le terme « machine à café » deviendra « machine-café » dans une URL.

Je vous souhaite une bonne lecture !

Et ne ratez surtout pas le prochain article !